ACTUALITÉS

SCHUBERTH ACTUALITÉS

12.08.2009

Casques de formule 1 "Made in Germany": de l’high-tech à l’état pur !

MAGDEBURG, Germany, August 11/PRNewswire/ --    Le fabricant de casques, Schuberth, installé à Magdebourg a prouvé cette fois encore l’importance du recours à des matériaux et à des matières d’une technologie ultraperfectionnée: La fibre de carbone T 1000 a préservé de graves blessures le coureur brésilien de formule 1 Felipe Massa lors de son accident au Grand Prix de Hongrie.

Il faut environ 3.000 heures de travail aux spécialistes chez Schuberth pour élaborer un casque de formule 1. Une attention particulière est réservée au cours de ce travail à l’élaboration de la fibre de carbone, un matériau, qui exigea le know-how des spécialistes de Schuberth pour devenir utilisable dans la production de casques de formule 1. La T 1000 est aujourd’hui l’indice de référence pour le niveau de développement actuel, c’est de nos jours la fibre de carbone au monde qui résiste le mieux aux chocs. Des millions de tout petits fils, tissés en segments allant de 80 à 120, forment une couche, qui constitue l’armature essentielle de la coquille du casque. Le casque de Massa comptait 18 de ces couches en fibre de carbone, un casque de moto normal en comporte trois. Les indices de performance antichoc de la fibre de carbone sont actuellement inégalés. Une peinture spéciale a de surcroît pour effet qu’un casque de formule 1 résiste pendant 45 secondes à la chaleur d’un chalumeau (environ 900 degrés Celsius) tenu à une distance de cinq centimètres.

Protection et sécurité – mais aussi une question de confort
Le casque ne protège pas seulement le pilote en cas d’accidents, il permet aussi de les éviter. C’est ainsi que les casques sont équipés d’un col acoustique spécial, en vue de réduire au maximum le stress sonore. À l’oreille du pilote parvient un sourd grondement de moteur de moins
de 100 décibels. En même temps, dans son dos, à une distance d’une longueur de bras à peine, se déchaîne un huit cylindres qui monte à 19.000 tours.

En raison de l’énorme force centrifuge, le poids joue également un rôle exceptionnel. Lors du freinage seulement, la musculature du cou encaisse par moments jusqu’à six fois la force d’attraction terrestre. Sur la distance de la course, même les six grammes, que l’attache de la mentonnière en titane gagne sur l’exécution en acier, représentent un soulagement considérable.

La protection de la vue se compose d’une visière en polycarbonate d’une épaisseur de quatre millimètres à l’épreuve des chocs, capable de résister à un tir de particules atteignant les 500 kilomètres à l’heure. Pour le temps humide, les ingénieurs de Schuberth ont payé à leurs pilotes en 2008 une visière chauffante - une nouveauté mondiale à l’époque, qui, après la course sous la pluie de Silverstone restée tristement célèbre, avait suscité aussi l’intérêt d’autres pilotes de formule 1.

Le succès grâce au transfert de technologie à partir de la formule 1
Les performances inimaginables des casques de formule 1 sont précédées d’un long temps d’élaboration qui est également une entreprise onéreuse: Le fabricant de casques Schuberth fait une estimation de coûts comportant un montant à six chiffres avant qu’un nouveau casque de formule 1 ne voie le jour. Il est prévu que l’adaptation aux têtes des pilotes de formule 1 se fasse sur modèle scanné.

De son engagement dans la catégorie reine du sport automobile, l’entreprise retire toutefois un capital intellectuel pour ses autres branches de produits. De nombreux détails et de nouveautés techniques, qui ont fait leurs preuves en formule 1, passent dans l’élaboration de casques pour les domaines protection contre les accidents du travail, les pompiers, la police et l’armée.
Ce transfert de technologie interne a contribué pour une large part à conforter depuis des années la position de Schuberth en tant que leader incontestable du développement sans la confiner au seul domaine des casques de moto. Dans d’autres domaines également, la technologie de protection de la tête issue de Magdebourg occupe de façon inconstestée une place marquante au niveau mondial.

Marcel Lejeune, gérant de la Schuberth GmbH souligne l’importance de la formule 1 pour le développement d’autres casques Schuberth: "La formule 1 est la plateforme idéale pour tester nos produits à un haut niveau technique et dans des conditions extrêmes. Tout ce que nous apprenons dans la formule 1, nous le transférons sur nos autres domaines de production la moto, la protection contre les accidents du travail, la police et l’armée. Chacun de nos clients profite à plein de nos expériences en formule 1. Notre objectif suprême est de pouvoir offrir une protection de la tête calibrée de façon optimale assurant une sécurité maximale".

Contact de presse Schuberth GmbH:
Manuela Wurm
Manager Communication/PR
Téléphone: +49-391-8106-212
E-Mail: manuela.wurm@schuberth.de

retour

Schuberth RF1.7

Schuberth RF1.7